ÉDITIONS YELLOW NOW

ÉDITIONS YELLOW NOW
 

ÉVÉNEMENTS

RÉTROSPECTIVE GUY GILLES /// CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE

SIGNATURE ET PROJECTION / RENCONTRES DU 29

DES BOUQUINS SOUS LE SAPIN

Consulter la liste complète

 

10-10-2011
CENTRE POMPIDOU/PAROLE AU CINÉMA
Télécharger CENTRE POMPIDOU/PAROLE AU CINÉMA
 

AU CENTRE POMPIDOU /// PAROLE AU CINÉMA
DES CINÉASTES IMPROVISATEURS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES 3, 10 ET 20 OCTOBRE 2011 /// CINÉMA 2 NIVEAU -1 UNE PROGRAMMATION CONÇUE PAR GILLES MOUËLLIC*

3 OCTOBRE /// JACQUES ROZIER /// DU CÔTÉ D’OROUËT /// CINÉMA 2 « Il y avait quelque chose d'écrit mais ce n'était pas difficile d'improviser parce que les trois filles étaient très proches des personnages. Il a suffi d'ouvrir les vannes et laisser les idées de scènes venir au fur et à mesure. » Ces quelques mots de Jacques Rozier à propos de Du côté d'Orouët constituent une intro- duction idéale à l'hypothèse de l'existence d'un « cinéma improvisé ». L'évidence exprimée ici par l'hé- ritier le plus inventif de l'œuvre de Jean Renoir dissimule avec autant d'habileté que d'élégance la complexité du geste improvisé dans l'art du cinéma. 16h00. Projection du film Du côté d'Orouët, de Jacques Rozier 1969, 154'. 19h00. Des cinéastes improvisateurs ? Jacques Rozier. Une conférence de Gilles Mouëllic.

10 OCTOBRE /// SHIRLEY CLARKE /// THE CONNECTION /// CINÉMA 2 Qualifié par Jonas Mekas d'« En attendant Godot de la drogue», The Connection explore les relations du cinéma avec le théâtre et le jazz dans une mise en scène très savante, fondée sur l'indiscernabilité supposée entre improvisation véritable et improvisation simulée. 16h30. Projection du film The Connection, de Shirley Clarke, 1962, 110'. 19h00. Des cinéastes improvisateurs ? Shirley Clarke. Rencontre avec Aldo Romano, musi- cien de jazz, Koffi Kwahulé, romancier, dramaturge et metteur en scène, et Gilles Mouëllic.

20 OCTOBRE /// JOHN CASSAVETES /// HUSBANDS /// CINÉMA 2 John Cassavetes est sans aucun doute le metteur en scène dont le nom revient avec le plus d'insistance quand il s'agit d'envisager l'existence d'un cinéma improvisé. Husbands, véritable expérience collective où la complicité entre Cassavetes, Peter Falk et Ben Gazzara fait merveille, révèle les affinités du cinéaste avec l'improvisation. 16h00. Projection du film Husbands, de John Cassavetes, 1970, 154'. 19h00. Des cinéastes improvisateurs ? John Cassavetes. Rencontre avec Alain Bergala, critique de cinéma, essayiste, scénariste et réalisateur, et Gilles Mouëllic.

Renseignements. Hannah Jablonski, + 33 (0)1 44 78 43 68, hannah.jablonski@centrepompidou.fr

*Auteur notamment de l'essai Improviser le cinéma (Yellow Now/Côté cinéma, 2011) et de Jazz et Cinéma (Cahiers du cinéma, 2000), Gilles Mouëllic enseigne le jazz et le cinéma (Université de Rennes) et contribue régulièrement à la revue Jazz Magazine.

   
Voir le site web