ÉDITIONS YELLOW NOW

ÉDITIONS YELLOW NOW
 

ÉVÉNEMENTS

RÉTROSPECTIVE GUY GILLES /// CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE

SIGNATURE ET PROJECTION / RENCONTRES DU 29

DES BOUQUINS SOUS LE SAPIN

Consulter la liste complète

 

L'ATTRAIT DU TÉLÉPHONE
978-2-87340-324-9

Emmanuelle André / Dork Zabunyan
L'ATTRAIT DU TÉLÉPHONE


2013
96 pages
12 x 17 cm
12.50

 Au cinéma, le téléphone pour ainsi dire crève l’écran. Il y a des téléphones partout – dans le cinéma parlant, dans le cinéma muet – qui englobent tous les genres imaginables, du burlesque au cinéma de complot, de la comédie romantique au cinéma d’horreur, du film d’action au drame psychologique. […]

[…] Sans doute cette prise de conscience de la présence si fréquente du téléphone au cinéma est-elle contemporaine de l’importance que cet instrument de communication a désormais dans nos vies quotidiennes.
Aussi, les évolutions technologiques ont toujours entraîné une fascination pour le téléphone chez les cinéastes, parmi les plus grands. Il existe indéniablement une « cinégénie » téléphonique qui est en partie l’objet de ce livre écrit à deux voix, davantage qu’à quatre mains. Si le téléphone a tant inspiré le cinéma, en retour le cinéma rend sensibles, sur un mode à la fois documentaire et fabulé, les transformations que le téléphone a pu produire dans nos existences tout au long de son histoire.


Au sommaire
L’homme démonté / Contrôle politique de la vision / Topologie des conflits / Fictions graphiques / Texto / Contrefaçons et ralentissements / Espaces hors coordonnées / Avant la communication, la transmission / Le visible au présent / Dissonances.


Emmanuelle André est maître de conférences en études cinéma­to­graphiques, habilitée à diriger les recherches, à l’université Paris 7-Diderot. Auteur de Esthétique du motif. Cinéma, musique, peinture (2007) et de ­Le Choc du sujet. De l’hystérie au cinéma (XIXe-XXIe siècle) (2011). Ses recherches récentes portent sur les liens entre le cinéma, l’anthropologie culturelle et l’histoire de l’art.
Dork Zabunyan est maître de conférences en études cinématographi­ques à l’université de Lille 3. Il collabore régulièrement aux revues Trafic, Art Press, Cahiers du cinéma, Critique. Il a récemment publié ­Les Cinémas de Gilles Deleuze (2011) et, en collaboration avec Patrice Maniglier, Foucault va au cinéma (2011). Ses recherches portent sur une tentative de redéfinition du cinéma comme « art impur », et rencontrent divers sujets qui vont du cinéma documentaire aux jeux vidéo, du cinéma exposé aux relations entre cinéma et philosophie.


Dans la même collection
L'Attrait de l'ombre par Dominique Païni / L'Attrait de la lumière par Jacques Aumont / L'Attrait des nuages par Dominique Païni. / L’Attrait de la ruine par André Habib.

Retour