ÉDITIONS YELLOW NOW

ÉDITIONS YELLOW NOW
 

ÉVÉNEMENTS

RÉTROSPECTIVE GUY GILLES /// CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE

SIGNATURE ET PROJECTION / RENCONTRES DU 29

DES BOUQUINS SOUS LE SAPIN

Consulter la liste complète

 

UN MOMENT D’ÉTERNITÉ DANS LE PASSAGE DU TEMPS
9782873403119

Nicolas Kozakis (vidéo) / Raoul Vaneigem (texte)
UN MOMENT D’ÉTERNITÉ DANS LE PASSAGE DU TEMPS


2012
96 pages
13 x 19 cm
22.00

Un film / réalisé par Nicolas Kozakis
Les images ont été réalisées avec un petit appareil photo digital dans une île grecque.
Ici planent les récits cosmogoniques. L’horizon se contemple et le silence apaise nos habitudes quotidiennes, nous sommes hors du temps, nous avons délaissé la vitesse pour les vertus de la lenteur. Nos pieds peuvent encore fouler les derniers sentiers telluriques. […]
 

[…] Au soleil, la blancheur de la chaux nous éblouit et réchauffe nos corps. Comme un métronome, la queue d’un mulet rythme le temps qui passe lentement. La paresse se savoure au tempo lento de notre respiration.
Le paysage fait écho à la mer, la roche et le marbre sont à l’état pur. Le mica resplendit plus que la peinture métallisée des luxueuses voitures.
Un jeune homme au visage triste, vêtu d’un pantalon de training, pelle à la main, est à l’ouvrage au même endroit depuis trois ans. à lui seul il incarne la misère et l’exploitation pratiquée par les puissants dans nos sociétés marchandes.

Un texte / écrit par Raoul Vaneigem
Dans un paysage proche et lointain chacun est seul à vouloir construire sans relâche une existence qui soit sienne.
Les pierres sont à l’image de notre résolution. Les bêtes ont dans les yeux le reflet de l’homme exploité. Du minéral, du végétal, de l’animal monte, en ces temps de désarroi, un appel à la solidarité avec tout ce qui nous fait vivre et vit en nous.

Un livre
Le livre est composé du texte de Raoul Vaneigem, ponctué de captures d’écran et augmenté d’un DVD. 
Chaque phrase et sa traduction anglaise seront imprimées sur une seule page pour apporter le silence nécessaire à la lecture et correspondre au déroulement et au rythme du film.

Nicolas Kozakis.
Naissance à Liège en 1967. Professeur de dessin à l’Académie royale des Beaux-Arts (ESAL) de Liège.
Plusieurs expositions personnelles à Athènes (Galerie Els Hanappe Underground, 2004), Hélecine (Chantier Besix-Muller, TGV Bruxelles-Cologne, 2000), Bruxelles (Centre d’art de la Chapelle de Boendael, 1999 ; Galerie Gille-Stiernet, 2000), Liège (Les Brasseurs, 1994), New-York (Dannenberg Gallery, 1991 et 1992). Œuvre dans l’espace public : Espace Wallonie, rue Marché aux Herbes, Bruxelles, 2003. Distinction au Prix de la Jeune Peinture belge en 1992. Bourse de soutien à la création artistique de la Communauté française de Belgique en 1992.
Participations à des ouvrages collectifs chez Yellow Now : Mont Athos. Le désir de la Vierge (1999), Technique Tectonique (avec Eugène Savitzkaya, 2003), Intime conviction (2005), Nouba (avec Eugène Savitzkaya, 2007) et Montagne (2012).

Raoul Vaneigem.
Naissance à Lessines en 1934. Il suit des études de philologie romane à l'Université libre de Bruxelles de 1952 à 1956. Il a enseigné à l’École normale de Nivelles dans le Brabant. Par l'intermédiaire d'Henri Lefebvre, il est mis en contact avec Guy Debord, et participe activement à l'Internationale situationniste de 1961 à sa démission en 1970. Son Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations (Gallimard, 1967) n'a pas été étranger au mouvement des occupations de Mai 1968. Il n'a cessé depuis de propager la conscience et le projet d'une nouvelle société à construire.
Il a écrit, entre autres : Le Livre des plaisirs (Encre 1979) ; Adresse aux vivants sur la mort qui les gouverne et l'opportunité de s'en défaire (Seghers, 1990) ; Avertissement aux écoliers et lycéens (Mille et Une Nuits, 1996) ; De l'inhumanité de la religion (Denoël, 1999) ; Banalités de base (Verticales, 2004) ; Orlan. Unions mixtes, mariages libres et noces barbares (avec Raphaël Enthoven, Dilecta, 2010) ; De l'amour (Le Cherche Midi, 2010) ; Lettre à mes enfants et aux enfants du monde à venir (Cherche-Midi, 2012) et Rien n'est fini, tout commence. Entretiens avec Gérard Berréby (Allia, 2014)
 

Retour