ÉDITIONS YELLOW NOW

ÉDITIONS YELLOW NOW
 

ÉVÉNEMENTS

RÉTROSPECTIVE GUY GILLES /// CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE

SIGNATURE ET PROJECTION / RENCONTRES DU 29

DES BOUQUINS SOUS LE SAPIN

Consulter la liste complète

 

POUR LA SUITE DU MONDE
9782873404062

Caroline Zéau
POUR LA SUITE DU MONDE
de PIERRE PERRAULT et MICHEL BRAULT

2017
112 pages
12 x 17 cm
12.50

Pour la suite du monde de Pierre Perrault et Michel Brault (1963) est un film fondateur et libérateur, une matrice pour le documentaire moderne surtout.
En même temps qu’il clame l’avènement d’une cinématographie québécoise radicalement singulière, il annonce la maturité du cinéma direct et le renouveau du film documentaire, pour les générations à venir... Il ne se contente donc pas de s’adresser à elles pour leur transmettre les trésors en péril de l’oralité et du geste porteurs des traditions et de la culture québécoises.  […]

[…] Il s’adresse aussi, plus de cinquante ans plus tard, aux générations de spectateurs pour rappeler ce qui, du cinéma, ne doit pas être oublié au nom de la modernité : le temps qu’il faut pour le regard et l’écoute. S’il est important de reconsidérer ce film aujourd’hui, c’est parce que comme Chronique d’un été dont il prolonge la recherche – le premier disait « Ce film n’a pas été joué par des acteurs mais vécu par des hommes et des femmes... », le second « Ce film a été vécu et joué par les habitants de l’Île aux Coudres » –, Pour la suite du monde forme une matrice, féconde aujourd’hui encore, en ouvrant une voie large et assumée aux relations entre fiction et documentaire, cinéma et réalité qui forment le creuset du documentaire contemporain.

L’auteur
Caroline Zéau est maître de conférences à l’université de Picardie Jules Verne à Amiens. Elle enseigne l’histoire et l’esthétique du cinéma documentaire et dirige le diplôme d’université « Réalisation documentaire de création ». Elle est membre du conseil d’administration du Centre de création cinématographique Périphérie. Elle a publié sa thèse sous le titre « L’Office national du film et le cinéma canadien (1939-2003). Éloge de la frugalité » aux Éditions scientifiques internationales Peter Lang en 2006, a écrit pour diverses revues (Images documentaires, 1895,Vertigo, 24 Images, Nouvelles vues sur le cinéma québécois, Décadrages) et contribué à divers volumes collectifs.







Retour