ÉDITIONS YELLOW NOW

ÉDITIONS YELLOW NOW
 

ÉVÉNEMENTS

RÉTROSPECTIVE GUY GILLES /// CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE

SIGNATURE ET PROJECTION / RENCONTRES DU 29

DES BOUQUINS SOUS LE SAPIN

Consulter la liste complète

 

SAMUEL FULLER
9782873404178

Jacques Déniel et Jean-François Rauger (dir.)
SAMUEL FULLER
Le choc et la caresse

2017
352 pages
17 x 24 cm
38.00

Samuel Fuller a occupé une place centrale de la cinéphilie française et pourtant peu d’ouvrages ont été consacrés à la réflexion sur son œuvre. Faut-il y voir la conséquence d’une sorte de sidération éprouvée à la vision de films gorgés d’une paradoxale brutalité qui se heurta parfois à un aveuglement idéologique ? Peut-être. […] 

[…] Génial raconteur d’histoires, dont certaines nourries par l’expérience de quelqu’un qui fut aux premières loges des horreurs de l’Histoire du XXe siècle (la Seconde Guerre mondiale et la découverte des camps qu’il vécut en fantassin de l’armée américaine), l’auteur du Port de la drogue occupa pourtant une position singulière à l’intérieur d’un système qui sembla accepter les obsessions et les transgressions d’une œuvre subvertissant, jusqu’à les faire exploser, les genres et les catégories d’une industrie cinématographique entrant dans une crise fatale. Les textes réunis ici, abordant d’abord la filmographie de Fuller de façon transversale et s’attachant ensuite à l’examen, tout à la fois passionné et méticuleux, de chacun des films, démontrent la fascination qu’exerce encore, et peut-être plus que jamais, un cinéma où la violence baroque s’accorde avec une douceur imprévue, un cinéma où les contradictions du monde sont rendues intensément sensibles et où, parfois, les valeurs s’inversent. Une œuvre où le choc n’exclut pas la caresse.

Textes de Pierre Gabaston, Serge Chauvin, Sarah Ohana, Laurent Le Forestier, Jean-Marie Samocki, Murielle Joudet, Patrice Rollet, Sergio Toffetti, Chris Fujiwara, Simon Laperrière, Gilles Esposito, Marcos Uzal, Laura Laufer, Mathieu Macheret, Bernard Eisenschitz, Murielle Joudet, Samuel Bréan, Jean-François Rauger, Egdardo Cozarinsky, Bernard Benoliel, Nathalie Dray, Jérôme Momcilovic, Gilles Esposito, Gabriela Trujillo, Prosper Hillairet, Axelle Ropert, Jean Breschand, Jacques Déniel, Sandrine Rinaldi, Damien Bertrand, Pierre Gras. Mathieu Macheret. 

 

Sommaire

 9 / Jean-François Rauger : La douceur Fuller 

L’œuvre

Le choc

15 / Pierre Gabaston. La fureur Fuller.   

25 / Serge Chauvin. Crever l’écran. Une esthétique du surgissement.

31 / Sarah Ohana. Faire face. à propos du style de Samuel Fuller.  

41 / Laurent Le Forestier. Samuel Fuller, cinéaste responsable. 

51 / Jean-Marie Samocki. Le chaos comme le chant. Samuel Fuller metteur en son. 

La caresse

65 / Murielle Joudet. La violence en partage. 

75 / Patrice Rollet. L’autre visage de la fureur. érotique de Fuller.

Figures humaines

103 / Sergio Toffetti. Le jaune, le rouge, le noir et le blanc. 

111 / Chris Fujiwara. Les visages asiatiques de Samuel Fuller. 

119 / Jean-Marie Samocki. Le vieillissement de Lee Marvin. It Tolls for Thee / The Big Red One. 

131 / Simon Laperrière. Une grande mêlée. Les romans de Samuel Fuller. 

Les Films

141 / Gilles Esposito. L’enfer du développement. Samuel Fuller scénariste. 

155 / Marcos Uzal. La passion du traître. I Shot Jesse James / J’ai tué Jesse James. 

161 / Laura Laufer. L’amour, vaste territoire. The Baron of Arizona / Le Baron de l’Arizona.

169 / Mathieu Macheret. Le théâtre des opérations. The Steel Helmet / J’ai vécu l’enfer de Corée et Fixed Bayonets ! / Baïonnette au canon

179 / Bernard Eisenschitz. Thirty. Park Row / Violences à Park Row

185 / Murielle Joudet. Pickpocket. Pickup on South Street / Le Port de la drogue. 

191 / Samuel Bréan. Anatomie d’un mensonge. Le doublage de Pickup on South Street

199 / Jean-François Rauger. Le sous-marin et les Rouges. Hell and High Water / Le Démon des eaux troubles.

203 / Edgardo Cozarinsky. Violence et douceur. House of Bamboo / La Maison de Bambou.

209 / Bernard Benoliel. Fuller, l’attendrisseur. Run of the Arrow / Le Jugement des flèches

217 / Jean-François Rauger. Guerres paradoxales. China Gate / Porte de Chine et Merrill’s Marauders / Les Maraudeurs attaquent. 

227 / Nathalie Dray. Déposer les armes. Forty Guns / Quarante Tueurs

235 / Jérôme Momcilovic. Images en guerre. Verboten ! / Ordres secrets aux espions nazis. 

245 / Gilles Esposito. Le rideau cramoisi.  The Crimson Kimono / Le Kimono pourpre.

253 / Gabriela Trujillo. Au nom du père. Underworld USA / Les Bas-fonds new-yorkais

261 / Prosper Hillairet. Le cabinet du docteur Fuller. Shock Corridor. 

269 / Axelle Ropert. à zéro. The Naked Kiss /Police spéciale

277 / Jean Breschand. Les orphelins. The Big Red One / Au-delà de la gloire. 

291 / Jacques Déniel. Visions de l’impossible. Falkenau / Verboten ! / The Big Red One.

301 / Sandrine Rinaldi. Peau noire, casques blancs. White Dog / Dressé pour tuer. 

311 / Damien Bertrand. Concert pour larmes et cris (après la nuit tombée). Les Voleurs de la nuit.

319 / Pierre Gras. Le marteau et les ombres. Street of No Return / Sans espoir de retour

327 / Mathieu Macheret. Fuller au carré. Samuel Fuller et la télévision.

335 / Filmographie.

351 / Bibliographie.

 

 

 

 

 

Retour