ÉDITIONS YELLOW NOW

ÉDITIONS YELLOW NOW
 

ÉVÉNEMENTS

RÉTROSPECTIVE GUY GILLES /// CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE

SIGNATURE ET PROJECTION / RENCONTRES DU 29

DES BOUQUINS SOUS LE SAPIN

Consulter la liste complète

 

DEAD END DUST

Aurore Dal Mas
DEAD END DUST


2018
112 pages
17 x 21 cm
20.00

Cet ouvrage a été conçu comme le prolongement et en même temps le remaniement des séries " Sans issue " et " Polvere ", faites de Polaroïds tantôt bruts, tantôt trafiqués (avec aussi quelques emprunts aux paysages plus anciens et méditatifs de la série " Ultima "). Dead End Dust, c'est une errance sombre en mots et en images, à travers un monde parfois attirant, souvent inhospitalier, qui se balance au-dessus du chaos - pré- ou post-apocalyptique, qui sait encore ? […] 

[…] Une recherche parfois inquiète, parfois sensuelle, qui se garde de donner trop de réponses, préférant pénétrer lentement pour mieux infuser. On y trouve une certaine tendresse pour le ravagé, un peu de défiance pour ce qui tient encore debout, une miette d'espoir dans le sauvage et dans sa poésie : partir en quête de ce qui s'agite encore, bien que d'une étrange façon…
La photographe saisit, écrit, ausculte, manipule. Dégagé du quotidien et des heures, souvent clôturé par des ombres, auscultant sans relâche la nature humaine et la vibration du monde, son travail cherche à rendre compte de la beauté compromise de ce qui se prétendait éternel - et à questionner les masques de la séduction.


Belgo-italienne née en 1981, diplômée de La Cambre (Bruxelles) en 2005, Aurore Dal Mas a déjà eu l'occasion de montrer régulièrement son travail en Belgique et à l'étranger. En 2017, elle a créé une performance visuelle et sonore à LaVallée, Bruxelles, et exposé à la Mi Galerie à Paris. Elle a également participé aux festivals Circulation(s) à Paris en 2014, Oodaaq à Rennes (2013) et Water Tower Art Fest à Sofia (Bulgarie, 2013); elle a également exposé en solo à la 44 Gallery à Bruges (2014), au musée de la Photographie à Charleroi (2012)…

Son travail se focalise sur les mouvements indicibles, les forces naturelles, les relations de désir et l'autoportrait. Sa pratique (photographie essentiellement, mais aussi écriture, installation…) est nourrie par le cinéma (David Lynch, Joao Cesar Monteiro...), la lecture (Benedetti, Erri De Luca...) et ses expériences en travail de la voix (Roy Hart Theater), qui orientent sa recherche vers quelque chose de tactile, dans son approche comme dans sa réalisation.


Angles vifs est une série de livres de photographie, un coin saillant du Côté photo des éditions Yellow Now. Cette série regroupe des photographes de Belgique, au sens intensément vague et large du mot tant sur le plan géographique que linguistique, ou des artistes d'origine belge, ou travaillant essentiellement sur ce territoire.
Chaque ouvrage présente un travail photographique sous forme d'essai visuel (de manière précise et focalisée ou rétrospective et monographique, mais toujours cadré sur le plan esthétique et thématique), accompagné de courts textes critiques ou d'entretiens. Sous un format et une ligne de couverture variables, chaque volume est conçu, pour sa forme et son contenu, dans une étroite et originale collaboration entre l'éditeur, le photographe et les auteurs.
Il constitue une première expérience éditoriale et nourrit le projet d'ouvrir des yeux, des portes, des mondes, des langages, à angle vif.

 


 

Retour