ÉDITIONS YELLOW NOW

ÉDITIONS YELLOW NOW
 

ÉVÉNEMENTS

Consulter la liste complète

 

LES VAMPIRES
978-2-87340-230-3

Gilbert Lascaux
LES VAMPIRES
de LOUIS FEUILLADE

2008
112 pages
12 x 17 cm
12.50

Grâce aux Vampires (1915-1916), grâce à Louis Feuillade (1873-1925), grâce à la comédienne fascinante Musidora, tu erres, tu t'égares et, simultanément, tu te retrouves. Les scènes du film sont des fantasmes, des fragments de rêves. Tu parcours les sentiers de la sensualité à demi voilée, les détours des délices et des frissons. […]

 […] Femme fatale, Irma Vep (incarnée par Musidora) lutte pour son indépendance. Outlaw, rebelle, séditieuse, elle se moque de la société. Dans les projets, dans les amours, elle mène sa propre guérilla. Elle n'est jamais battue, ni vaincue. Elle choisit une souveraineté ténébreuse. Vêtue de son collant de soie noire, veuve voluptueuse, Irma Vep est l'acrobate qui dédaigne la loi de la pesanteur. Elle se meut dans le vent. Elle cherche les vertiges.
Les épisodes des Vampires seraient des contes de fées et de forfaits. Ces feuilletons cinématographiques multiplient les coups de théâtre, les guets-apens, les machinations, l'imprévu, les apparitions et les disparitions des brigands. Les Vampires sont sœurs et frères de l'Effroi, mauvais garçons et filles vilaines. Feuillade propose une épopée des bas-fonds. Le crime serait considéré comme un des beaux-arts.

 

Gilbert Lascault. Né en 1934 en Alsace. Écrivain, critique d’art, professeur émérite (philosophie de l’art) à l’Université Paris I, régent de tératoscopie & dinographie au Collège de Pataphysique.
Ouvrages d’esthétique : le Monstre dans l’art occidental ; Figurées, défigurées. Petit vocabulaire de la féminité représentée ; Écrits timides sur le visible ; Faire et Défaire… Monographies : Ernst, Bacon, Malaval, Boltanski… Fictions : Petite Tétralogie du fallacieux, le Petit Chaperon rouge partout, 420 Minutes dans la Cité des Ombres, Gens ordinaires de Sore-les-Sept-Jardins, Enfers bouffons, Aguicheuses et Fantoches, Galaxies amoureuses… Commentaires fictionnels en collaboration avec des artistes : Cueco, Alechinsky, Seguí…
Il écrit dans la Quinzaine littéraire et participe à des émissions de France-Culture. Un livre collectif s’intitule les Fables du visible et l’Esthétique
fictionnelle de Gilbert Lascault
(dir. Françoise Coblence, la Lettre volée, Bruxelles).

Retour