LES VACANCES DE MONSIEUR HULOT (Jacques Tati)


Jacques Kermabon LES VACANCES DE MONSIEUR HULOT de Jacques Tati 2009 148 pages 12 x 17 cm 14.00


Une réédition augmentée du premier titre de la collection Long Métrage publié en 1988.

Cinéaste de la transparence et de l’observation du quotidien, Jacques Tati est d’abord cinéaste de la révélation et de la démocratie du regard. Inventeur du burlesque sonore, d’une véritable poétique du son, il réconcilie comique et réalisme, pour mieux les confondre dans sa propre mise en scène du monde, totalité organique exemplaire dans toute l’histoire du cinéma. […]


[…] Pour Jacques Kermabon, Monsieur Hulot est d’abord l’incarnation du mouvement perpétuel, dialecticien subtil de l’équilibre et du déséquilibre, de l’ordre et du léger décalage, du vide et du plein. Son étude, synthétique et rigoureuse, mais toujours passionnée, Jacques Kermabon la conclut en nous révélant l’exacte dimension du monde selon Tati, un monde saisi dans son devenir-signe, contemporain de ce qui se tramerait bientôt du côté de Roland Barthes et du Nouveau Roman. En annexe, Kermabon nous livre le fruit d’un authentique travail de bénédictin et compare les diverses variantes des versions successives du film. Au-delà de l’anecdote, ce qui se dégage alors, ce sont les mécanismes intimes d’une construction artistique constamment en mouvement, la cohérence de l’univers de Jacques Tati, pour lequel cet ouvrage constitue une introduction idéale.

Jacques Kermabon. Né en 1956. études de lettres modernes, puis de cinéma. A collaboré à la revue Cinéma et à la revue CinémAction (Aujourd’hui le cinéma québécois, le Documentaire français…) où il a dirigé le numéro sur les Théories du cinéma aujourd’hui. Il est aujourd’hui le rédacteur en chef de Bref, trimestriel édité par l'Agence du court métrage, et le correspondant de la revue québécoise 24 Images.

Introduction

Ce livre, depuis longtemps épuisé, il nous arrivait, de loin en loin, d’en évoquer la réédition. L’annonce de l’exposition Tati à la Cinémathèque française nous a offert l’échéance idéale pour remettre l’ouvrage sur le métier.

Depuis 1988, année de la première édition, la littérature consacrée à Jacques Tati s’est singulièrement étoffée. Pour autant, nous avons résisté à la tentation de remodeler l’essai qui précède le cahier de photogrammes. Nous nous sommes contentés de corriger les quelques fautes qui avaient échappé aux relectures pourtant vigilantes. Par contre, la troisième partie, consacrée aux variantes, se voit considérablement actualisée grâce à la prise en compte d’une copie de la première version du film, conservée à la Cinémathèque royale de Belgique et que les vicissitudes et les aléas de la conservation avaient soustraite aux regards. Cette redécouverte – certes dérisoire à l’échelle de l’Histoire de l’humanité – est capitale pour tout admirateur de Jacques Tati et plus particulièrement pour l’exégète des Vacances de M. Hulot que, par un heureux hasard, je suis devenu.


Sommaire

Fiche technique – Synopsis – Les Vacances de Monsieur Hulot (La grammaire du réel ; Une poétique du son ; Un comique poids plume ; Le monde signe) – Codicille : Jacques Tati, le simulacre et son double – Arrêts sur images – Documents : Les cheminements de la création (Adaptation ; Variations ; Ajouts) – Biofilmographie – Bibliographie.