LES PAUPIÈRES DU VISIBLE


ISBN 2-87340-158-3

Philippe Arnaud LES PAUPIÈRES DU VISIBLE Écrits de cinéma 2001 256 pages 12 x 17 cm 12.50


À l’origine, la perception suraiguë d’un enfant que le monde éblouit. Puis cette découverte sidérante : des ordres et des pouvoirs mettent ce mystère en scène, des Mabuse et des manitous tirent les ficelles. Plus étonnant encore : il est possible de réorganiser ces choses énigmatiques et ces hommes rares, sous l’œil d’une caméra. […]



[…] Mieux qu’une contre-société, un autre monde. Doit-il refléter ou déformer, exaucer ou révoquer le premier ? En dénoncer l’imposture ou en parfaire l’hypnose ? Une seule certitude : le monde nous regarde, à travers d’énormes paupières. Beau et terrible comme à son surgissement. Né en 1951, Philippe Arnaud a disparu au large de la Corse en 1996. Scénariste (avec Christine Laurent, Alain Bergala, Jean-Pierre Limosin…), il laisse plusieurs ouvrages collectifs, un maître livre sur Robert Bresson (Cahiers du cinéma) et un essai très personnel sur la rencontre au cinéma, … Son aile indubitable en moi (Yellow Now). Son phrasé mallarméen atteste un véritable écrivain au style fulgurant. Certains textes du présent recueil sont inédits. Sommaire Énigme, peur et désir Anywhere inside the world Imaginaire primitif Nus masculins La nature des choses Singularités : corps, échelles, lieux Les vampires. L’être radiographié, le corps dans tous ses états (sur Pickpocket, de Robert Bresson ; sur Vampyr, de Carl T. Dreyer ; sur Invasion of the Body Snatchers, de Don Siegel ; sur All About Eve, de Joseph Mankewicz) Miniaturisation et gigantisation, le monde et l’humain (sur la Bête humaine, de Jean Renoir ; sur l’Homme qui rétrécit de Jack Arnold ; sur les Poupées du diable (The Devil Doll) de Tod Browning ; sur Bons Petits Diables (Brats) de James Parrott) Répons (in)volontaires : insularismes cinématographiques (sur Finis Terrae de Jean Epstein ; sur Tabou de Friedrich Murnau ; sur l’Homme d’Aran de Robert Flaherty ; sur Stromboli de Roberto Rossellini ; sur Bird of Paradise de Delmer Daves ; sur L’avventura de Michelangelo Antonioni ; sur Description d’une île de Rudolf Thome) Maîtrise : Hitchcock Maîtrise de la mise en scène, perte du personnage L’engendrement des images (Vertigo) Impact : Bresson Bresson avant Bresson (sur les Anges du péché ; sur les Affaires publiques) Robert Bresson : les métamorphoses du personnage Réfractaires Capture du réel Le point de réel