L'ATTRAIT DES NUAGES


Dominique Païni L'ATTRAIT DES NUAGES 2010 80 pages 12 x 17 cm 9.50


On ne saurait expliquer l'attrait des nuages, l'attirance tant pour leur processus de formation que pour leur réalité physique, leur apparence changeante, pour l'énigme de leur disparition autant que pour leur géométrie capricieuse. […]


[…] Mais c'est un fait, les nuages ont nourri la curiosité depuis les débuts de l'humanité. Ils occupent optiquement l'oisiveté, ils inquiètent l'inlassable goût pour le « grand beau temps », ils peuvent détourner l'attention du sujet central, donc principal, d'un tableau de la Renaissance, ou des prouesses du personnage central, donc principal, d'un film classique. Les nuages sont sans doute liés à l'obsession météorologique : connaître « le temps qu'il fera » participe du penchant pour l'organisation, pour la programmation, pour la prévision dans la vie quotidienne, dont on aspire généralement à ce qu'elle soit « bien occupée »… Etrange action des nuages sur l'humeur et l'appétence vitale : ravissent-ils par la séduction de l'instabilité de leurs contours et de leurs ventosités en incessantes métamorphoses ou inquiètent-ils par l'augure de perturbations orageuses ? « Sans aucune description, directement, un nuage nous attire, un autre nous atterre » dit Gaston Bachelard. A travers l'étude de séquences empruntées à une dizaine de films classiques et modernes, Dominique Païni s'attache à observer et à décrire l'utilisation narrative et dramaturgique des nuages par des cinéastes tels que Dreyer, John Ford, Gus Van Sant, Ingmar Bergman, Jean Renoir ou Jean Luc Godard mais aussi l'apparition d'une obsession nuageuse chez le spectateur contemporain.

Au sommaire : Rêveries L'ennui, la pensée Retard des nuages De Lucrèce à Léonard, de Félibien à Bashô… Dreyer Straub-Huillet Buñuel Renoir Weerasethakul Bergman Godard Kalatosov Eisenstein Hawks Flaherty Ford Van Sant Décrire les nuages, décrire les films

Dominique Païni a été programmateur du Studio 43, distributeur puis producteur de films (Straub et Huillet, Juliet Berto, Philippe Garrel). Il fut successivement directeur des productions audiovisuelles et cinématographiques du Musée du Louvre, directeur de la Cinémathèque française (2000-2005) et directeur du développement culturel du Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou où il a été commissaire de plusieurs grandes expositions comme Hitchcock et l'art, Jean Cocteau sur le fil du siècle ou Jean-Luc Godard. Aux Éditions Yellow Now, il a dirigé, avec Patrick Leboutte et Guy Jungblut, Une encyclopédie des cinémas de Belgique (1990) et publié Conserver, Montrer (1992), l'Attrait de l'ombre (2007 – le pilote de cette nouvelle collection). Aux Cahiers du cinéma, il est l'auteur de le Cinéma, un art moderne (1997) et le Temps exposé / Le cinéma, de la salle au musée (2002).

Côté cinéma / Motifs Une série dirigée par Dominique Païni Une nouvelle collection de cinéma, dont la modeste ambition est de s'attacher à constituer une iconologie, un inventaire des éléments matériels qui, alors même qu'ils semblent n'être que banal contexte, environnement ordinaire, voire contraintes météorologiques inévitables, font pourtant sens au cinéma. Ainsi la poussière, la neige, les vagues, les nuages, la lumière, l'herbe, le vent…, autant de matières, de motifs que le cinéma enregistre et qui colorent, dramatisent, rendent lyriques ou dynamisent les récits. Chaque volume s'appuiera sur un motif particulier pour mettre des films en relation et mettre au jour des coïncidences entre des cinéastes.