PORTRAITS D'ARTISTES


Collectif PORTRAITS D'ARTISTES 2015 216 pages 23 x 23 cm 25.00


Dans le cadre d'une exposition de sa collection Portraits d’artistes à Bruxelles, en septembre 2015, la Fondation SMartBe* édite un catalogue des œuvres acquises (2008-2015).


Textes de Xavier Canonne, François Coadou,Virginie Devillez, Sabine Forrero-Mendoza, Eric Min, Aline Pujo, Daniel Van Der Gucht. Illustrations de Philip Akkerman (NL), Hélène Amouzou (Togo / BE), Alain Bachet (FR), Stephan Balleux (BE), Fred Bervoets (BE), Pierre Bettencourt (FR), Michel Binstok (BE), Tatiana Bohm (BE), Christian Boltanski (Fr), Roland Breucker (BE), Jacques Brissot (Fr), Pierre Buraglio (FR), Christian Carez (B), Luciano Castelli (CH), Thomas Chable (BE), Jacques Charlier (BE), Jean-Jules Chasse-Pot (FR), Daniel Chust Peters (Esp), Cathy Coez (Fr), Jérôme Considérant (BE), Philippe De Gobert (BE), Lara Denil (BE), Alessandro Filippini (It), Gérard Fromanger (Fr), Manuel Hermia (BE), Teun Hocks (NL), Louis Jammes (Fr), Jiri Kolar (TCH), Marie-Jo Lafontaine (B), Jean Le Gac (FR), Jacques Lennep (BE), Emilio Lopez-Menchero (E / BE), Jean-Claude Loubières (FR), Matthias Lehmann (FR), Sophie Langhor (B), Frank Maieu (BE), Jean-Pierre Marquet, Michael Matthys (BE), Raymond Minnen (BE), Johan Muyle (BE), Pierre Molinier (FR), Fabrice Neaud (FR), N.V. Panneel (BE), Benoit Piret (BE), Jean-Pierre Ransonnet (BE), Laurent Sfar (FR), André Stas (BE), Boris Thiebaut (BE), Fanny Viollet (FR), Thierry Zéno (BE).

Dans le cadre d'une exposition de sa collection Portraits d’artistes à Bruxelles, en septembre 2015, la Fondation SMartBe* édite un catalogue des œuvres acquises (2008-2015). On y trouvera, outre la présentation et la reproduction des œuvres, une introduction exposant les raisons de la mise en place d’une telle collection, et son cadre : disciplines, périodes concernées, et critères de choix. Trois premiers chapitres précisent les axes principaux : dresser le portrait de l’artiste, revisiter les œuvres réalisées par les générations précédentes, témoigner du monde, de ses prétendues valeurs et de ses douleurs. La dernière partie, agrémentée de photos d’expositions par- tielles de la collection, situe les rôles respectifs des collections privées, des collections publiques, des collections d’entreprises d’économie marchande et des collections émanant d’entreprises d’économie sociale telle SMart. Chaque partie est ponctuée de points de vue d’experts facili- tant sa mise en contexte.

*La Fondation SMartBE, initiée en 2008, est une émanation de SMart, structure d'économie sociale qui fournit aux artistes de nombreux services administratifs et financiers. SMart est présente dans dix pays européens ; cette organisation apporte des réponses concrètes, propose des conseils, des formations et des outils administratifs, juridiques, fiscaux et financiers pour simplifier et légaliser l’activité profession- nelle dans le secteur créatif.