ANATOMIE D'UN RAPPORT (Luc Moullet & Antonietta Pizzorno)


Claudine Le Pallec Marand ANATOMIE D'UN RAPPORT de LUC MOULLET et ANTONIETTA PIZZORNO 2016 112 pages 12 x 17 cm 12.50


Film culte de 1976, sorte de douloureuse comédie de libération sexuelle, Anatomie d’un rapport offre un tableau vivant de son époque, et plus ­encore : un couple mythique, tel un Beauvoir-Sartre de cinéma, prouve que cet art est un instrument de savoir ; pour ceux qui l’ont fabriqué et l’ont vu, il se propose comme un prototype de film nouveau basé sur une idée saugrenue : filmer le(s) sexe(s) sans érotisme. […]



[…] Deux inconnus (jamais nommés) se retrouvent dans un lit sans parvenir à se satisfaire de cette situation. Comble de la déception – ou de l’humour –, on peut se demander si les amants des années 1970 ont failli désespérer de l’amour physique. Dès lors, Claudine Le Pallec Marand revient à ce film pour lui-même, mais aussi pour mieux comprendre une histoire collective, et suivre pas à pas la pédagogie cinématographique et sexuelle impulsée par le réalisateur le plus burlesque de la Nouvelle Vague, Luc Moullet, lui-même bousculé par sa compagne féministe Antonietta Pizzorno.

Claudine Le Pallec Marand enseigne l’histoire et l’esthétique du cinéma à l’université Paris 8, aux enseignants du secondaire et, grâce à la tradition des ciné-clubs, à un public plus large.

Née dans une décennie proclamant que tout est politique, elle a consacré sa thèse de doctorat à six films, tous interdits aux moins de 18 ans. Les salles de projection, les cinémathèques, les cinémas spécialisés, les musées, les bibliothèques, les écoles, les collèges, les lycées et les universités sont ses lieux de confort, qui lui offrent en permanence chaleurs, dialogues, lumières et sons.