OTTO PREMINGER


Gérard Legrand, Jacques Lourcelles, Michel Mardore OTTO PREMINGER 1990 160 pages 17 x 12 cm 5.50


L’épitaphe de Preminger fut écrite en 1986 par Jean-Claude Biette : « Le cinéma de Preminger ressemblait à celui de son temps : un art de la mystification. […]


[…] Quand le cinéma se prit au sérieux, c’est-à-dire pour un acteur social, les histoires d’Otto ne dérangèrent plus. Il ne le savait pas, mais il était déjà mort. » Ce petit livre contient un essai bref et percutant de Gérard Legrand accompagné d’un texte de Michel Mardore remettant en situation le phénomène Preminger, et d’une filmographie détaillée établie par Jacques Lourcelles.