DAGBLIND

Paul D'Haese DAGBLIND 2010 56 pages 28 x 24 cm 29.00


Texte/tekst (fr.+nl.) : Erik Eelbode & Carl Havelange.

Il y a des images aveugles, comme il y a des visages et des façades aveugles. Et tous ont « à voir » les uns avec les autres. Il est question, dans les photographies de Paul D'Haese, à la fois d'intériorité et de la pure apparence des choses. Quelques portraits, de face, yeux clos, alternent avec des « scènes » ou des paysages a priori classiques, attentifs au détail, à la netteté, à la nuance. […]


[…] Mais sous ces traits apparemment conformes, la construction de Paul D'Haese est également plastique et, peut-être plus encore, mentale : elle nous convie à la fois à une forme de contemplation, de méditation, mais aussi à un questionnement de ce que la modernité semble nous avoir enseigné, à travers la médiation mécanique de l'appareil photo, sur le lien entre la perception humaine et la complexité du monde visible...

Paul D’Haese a suivi des études de photographie dans les académies d'Anderlecht (diplôme en 2000) et Saint-Nicolas (1997). Il a participé à une masterclass avec le photographe paysagiste anglais John Davies en 1993. Depuis lors il a participé à de nombreux projets photographiques et collaboré aux publications de « Jaarboek Architectuur » (VAI). Il a exposé à de nombreuses reprises, notamment au G.C. De Markten, au KVS, au Kaaitheater à Bruxelles, ainsi qu'au centre culturel de Hasselt et à la plateforme artistique Zebrastraat, à Gand. Il a obtenu en 1998 le Prix des amis de l'Unesco dans le cadre de la 12e édition du Prix national Photographie ouverte du musée de la photographie à Charleroi. Ses photographies font partie des collections de ce musée ainsi que de celles de la province du Brabant flamand. La première édition de Canvascollectie (2008) a retenu ses images lors de l'exposition aux Bozar de Bruxelles.. Il vit et travaille à Ternat, près de Bruxelles.