CAPTURES D'ÉCRAN



CAPTURES D'ÉCRAN

Quand le cinéma affronte les flux numériques

Sous la direction de Nicolas Bras et Frédéric-Pierre Saget

256 pages, 24 x 17 cm

Illustr. n & b et coul. / Couv. Integra Collection : Côté cinéma

ISBN 9782873404833

2022

24,00 €



Avec la multiplication des écrans, tout est devenu image mouvante. Les pixels, picture elements, composent aussi bien les interfaces informatiques que les articles de presse que nous déroulons sur nos smartphones. D’un autre côté, la démocratisation des moyens de filmer et l’avènement d’Internet ont transformé tout citoyen en potentiel producteur et diffuseur d’images. Comment le cinéma, père de l’image animée, réagit-il face à cette nouvelle configuration de l’audiovisuel, devenu plus protéiforme que jamais ?

Ce livre a pour objet les films qui ont fondé leur forme et leur récit sur les flux ­numériques. Il aborde aussi bien les fictions qui se déroulent sur un écran d’ordinateur que les œuvres qui réutilisent les images disponibles en ligne, de YouTube aux caméras de surveillance en passant par Google Map. Ensemble, ces films dessinent une esthétique de la capture d’écran : une façon pour le cinéma de répondre aux images en ligne en se les appropriant.

Faisant passer nos images quotidiennes du petit écran LCD à la grande toile blanche, cette esthétique joue le rôle d’un révélateur. Elle met en évidence le cauchemar ­panoptique de Google Street View. Elle réalise le rêve démocratique des plateformes de partage en ligne où la poésie serait faite par tous. Elle met à nu les logiques des flux numériques en utilisant, justement, ces flux eux-mêmes.


Nicolas Bras est programmateur au cinéma Nova depuis 10 ans. Il y travaille à rendre visibles, autant les films introuvables des années 1970 que le cinéma contemporain hors des circuits de distribution. Il travaille par ailleurs dans l’éducation aux médias et écrit pour différentes struc- tures comme Media Animation ou PointCulture.be Frédéric-pierre Saget est monteur pour le cinéma et la radio. Il ajoute à ce métier plusieurs autres activités comme l’enseignement, la réalisation et la programmation. Il a travaillé sur l’esthétique de la capture d’écran dans tous ces domaines.



SOMMAIRE Avant-propos [Alexis Blanchet] Introduction [Nicolas Bras, Frédéric-Pierre Saget]

I. TUTORIEL. Faire un film de capture d’écran 1. Les différents écrans et leurs enjeux [Table ronde. Nicolas Bailleul, Dominic Gagnon, Gaëlle Jones, Denis Parrot,Tanguy Roosen, Frédéric-Pierre Saget] 2. La pratique de remploi face à Internet [Gala Hernández López]

3. Dominic Gagnon. L’exemple du saved footage [Johan Lanoé]

II. HASHTAG. catégories d’images et genres cinématographiques 1. Images de surveillance. Humains après tout ? [Meera Perampalam]

2. Images de nos camécrans. La fabrique d’un cinéma-selfie [Alice Lenay]

3. Images mises en scène. Approche du screen-movie [Stéphane Bex]

III. HYPERTEXTE. à la croisée des salles et des sites 1. Quand cinéma et Internet se rencontrent [Table ronde. Pauline Bejarano Dewulf, Frédéric Fichefet,Alice Godart, Joseph Minster, Paul Sztulman, Emmanuel Van der Auwera] 2. Sortir de l’image et naître au réel. La puissance du mème [Stéphane Bex] 3. Enquêter sur les archives. Figure du cinéma et pratique d’Internet [Brieuc Guffens]

IV. FORUM. Vers un cinéma démocratique ? 1. « Ces images sont faites pour mobiliser les gens ». Rencontre avec Peter Snowdon 2.léguer la caméra aux amateurs à l’ère de la « démocratie Internet» [Ariane Papillon] 3. Recomposer le corps public, ou la chorégraphie des flux numé- riques de Natalie Bookchin [Jacopo Rasmi]

CONCLUSION. Enseigner la grammaire du Screen Storytelling [Kevin B. Lee]

ANNEXES Filmographie Glossaire Notices bio-bibliographiques


Une programmation SCREENSHOT

aura lieu du 12 mai au 26 juin au cinéma Nova,

3 rue d’Arenberg, à Bruxelles.

https://www.nova-cinema.org/prog/2022/186-screenshot/