top of page

MENJANT GAROTES [EN MANGEANT DES OURSINS]


Jordi Xifra

MENJANT GAROTES

[EN MANGEANT DES OURSINS]

de Luis Buñuel


96 pages / Format 12 x 17 cm

illust. n/b et coul. / Couverture souple

Côté films #46

ISBN 9782873405014

14,00 €


Quatre minutes et treize plans seulement – sans paroles, sans intertitres ni le moindre son – composent Menjant garotes (En mangeant des oursins), cet inédit de Luis Buñuel réalisé en 1930, pendant le tournage de L’âge d’or, et retrouvé dans une boîte à biscuits, en 1988, après avoir passé soixante ans dans un placard. Portrait documentaire discrètement ironique du père de Salvador Dalí, notable de province, et de son épouse, filmés dans leur demeure cossue dominant la plage du Llané, à Cadaqués, cet étrange objet ­filmique, manifestement inspiré par le naturalisme du Kammerspiel allemand, présente à première vue toutes les caractéristiques du film de famille, voire d’un home movie amateur. De fait, devant l’évidente platitude d’un quotidien aisé et l’insignifiante répétition des gestes familiers – faire tourner le phonographe, lire au salon, bercés par un rocking-chair, arroser les plantes, déjeuner au jardin – de ce très court métrage, si peu spectaculaire, il n’y aurait en apparence rien à signaler et encore moins à raconter. Telle est bien la prouesse de ce petit essai érudit, en forme d’archéologie d’un film fossile, celle de nous tenir en haleine jusqu’au bout, comme on lirait une enquête policière. Jordi Xifra y démontre que loin d’être un accident, voire une anomalie, Menjant garotes s’inscrit rigoureusement dans l’œuvre du cinéaste au point d’apparaître comme la matrice de tous ses films à venir, scrutant ce couple de grands bourgeois à la manière d’un entomologiste comme il aurait aimé filmer les scorpions. Entre autres documents, l'ouvrage propose au lecteur un lien lui permettant à son tour de découvrir ce film insolite.


Jordi Xifra est professeur du Département de Communication de l’université Pompeu Fabra de Barcelone, fonction qu’il partage avec la direction de la fondation Centro Buñuel Calanda. Fils d’un avocat de Figueres et parent lointain de Salvador Dalí, il affectionne manger des oursins et contempler la Méditerranée de n’importe quel point du Cap de Creus. Il est par ailleurs l’auteur de Buñuel et le cinéma, dans la collection « Le cinéma des poètes », aux Nouvelles éditions Place.












Komentarze


bottom of page