top of page

PASSE MONTAGNE de JEAN-FRANÇOIS STÉVENIN


Pierre Jailloux

PASSE MONTAGNE

de Jean-François Stévenin


156 pages

12 x 17 cm

Couverture souple

Collection Côté films #44

ISBN 9782873404956

14,00 euros


C’est l’histoire d’un citadin qui tombe en rade dans un coin paumé du Jura, se fait dépanner par un gars du cru, passe une première nuit dans sa grange, y croise des mines patibulaires sans comprendre ce qu’elles racontent, y déambule de fond en comble, finit par ne plus trop savoir ce qu’il fait là, improvise des repas arrosés avec son hôte, bavarde parfois et souvent se tait, commence à entendre parler de combe magique et d’oiseau en bois dans la forêt, se laisse embringuer par son nouveau copain dans la neige, se fait embarquer dans des bars clandestins et une auberge qui ne ferment jamais l’œil de la nuit, y écoute un chien qui chante, y flirte avec des dames, s’y engueule avec des montagnards, étudie des cartes, enterre une vie de garçon, puis finit par s’en aller au petit matin, après avoir mis sa vie et celle du spectateur en pointillés.


Cet ouvrage se propose non pas de combler les trous du gruyère, ni de redresser la barre d’un film irrésistiblement biscornu, mais de se lover dans ses parenthèses, de sauter à cloche-pied sur ses points de suspension et ses plans, et de se laisser dériver avec lui, sans jamais espérer atteindre aucun récif. Suivons Jean-François Stévenin et sa bande, son monteur et complice Yann Dedet en tête, dans leurs échappées enfantines et barbares, leur labeur et leur paresse, leurs images baladeuses et leurs découpages fleuris.

En complément de cet essai tout en rebonds et ricochets, on trouvera un portrait vibrant de l’acteur Jacques Villeret par le critique Jean-Marie Samocki.


Pierre Jailloux est maître de conférences en études cinématographiques à l’université Grenoble Alpes, où il enseigne l’histoire du cinéma et l’analyse de film. Auteur de l’essai Virgin Suicides de Sofia Coppola (Vendémiaire, 2018), il a écrit dans diverses revues (L’Art du cinéma, Éclipses) et collabore occasionnellement aux Cahiers du cinéma, en traitant notamment du cinéma de genre. Il participe également au programme de recherche universitaire Collimateur, porté par l’UGA, consacré à l’analyse esthétique du film et à son histoire.


Dans la même collection : 1. Alain Bergala / Monika de Ingmar Bergman – 2. Jean-Paul Fargier / The Reflecting Pool de Bill Viola – 3. Marcos Uzal / Vaudou de Jacques Tourneur – 4. Aurélien Py / Amsterdam Global Village de Johan van der Keuken – 5. Pierre Gabaston / Rio Bravo de Howard Hawks – ­­­6. Hervé Aubron / Mulholland Drive de David Lynch – 7. Fabrice Revault / La Horde sauvage de Sam Peckinpah – 8. Erik Bullot / Sayat Nova de Serguei Paradjanov – 9. Jean Narboni / En présence d'un clown de Ingmar Bergman – 10. Prosper Hillairet / Cœur fidèle de Jean Epstein – 11. Rochelle Fack / Hitler, un film d'Allemagne de Hans-Jürgen Syberberg – 12. Gilbert Lascault / Les Vampires de Louis Feuillade – 13. Luc Moullet / Le Rebelle de King Vidor – 14. Jean-Christophe Ferrari / Le Miroir de Andreï Tarkovski – 15. Raymond Bellour / Les Hommes, le dimanche de Robert Siodmak et Edgar G. Ulmer – 16. Stéfani de Loppinot / La Région centrale de Michael Snow – 17. Bernard Benoliel / Opération Dragon de Robert Clouse – 18. Jean-Marie Samocki / Il était une fois en Amérique de Sergio Leone – 19. Pascale Risterucci / Les Yeux sans visage de Georges Franju – 20. Frédéric Sabouraud / L’Homme d’Aran de Robert Flaherty – 21. Mathias Lavin / Val Abraham de Manoel de Oliveira – ­

22. Clélia Zernik / Les Sept Samouraïs d’Akira Kurosawa – 23. Raphaël Lefèvre / Une chambre en ville de Jacques Demy – 24. Patrice Rollet / Diaries, Notes and Sketches de Jonas Mekas – 25. Sylvie Pierre Ulmann / Frontière chinoise de John Ford – 26. Philippe Roger / Lumière d’été de Jean Grémillon

27. Philippe Dubois / Le Portrait de Dorian Gray de Albert Lewin – ­28. Nicolas Droin / Paranoïd Park de Gus Van Sant – 29. Laurent de Sutter / Quand l’Inspecteur s’emmêle de Blake Edwards – 30. Judith Revault d’Allonnes / Holy Motors de Leos Carax – 31. Claudine Le Pallec Marand / Anatomie d’un rapport de Luc Moullet et Antonietta Pizzorno – 32. Hervé Gauville / Lancelot du Lac de Robert Bresson – 33. Gilles Mouëllic / Meurtre d’un bookmaker chinois de John Cassavetes. – 34. Caroline Zéau / Pour la suite du monde de Pierre Perrault et Michel Brault – 35. Bernard Benoliel / Taxi Driver de Martin Scorsese – 36. Fabienne Costa / Elle et Lui. 1939-1957 de Leo McCarey – 37. Gaël Lépingle / Agent X27 de Josef von Sternberg – 38. Jacques Kermabon / Madame de… de Max Ophuls. – 39. Pierre Gabaston / Sierra de Teruel d’André Malraux. – 40. Jean-Christophe Ferrari / Journal intime de Valerio Zurlini. – 41. Corinne Maury / Jeanne Dielman de Chantal Akerman. – 42. Paul Vincent de Lestrade / Le Fils de Jean-Pierre et Luc Dardenne. – 43. Maurice Darmon / L’humanité de Bruno Dumont. – 44. Pierre Jailloux / Passe montagne de Jean-François Stévenin. / 45. Thibaut Bruttin / La Soupe aux choux de Jean Girault.











Comments


bottom of page